Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Éducation : Rihanna interpelle Emmanuel Macron sur Twitter

    « Bonjour Emmanuel Macron, est-ce que la France va s’engager à #FinancerLeducation ? »

    C’est sur Twitter que, cette nuit, la superstar Rihanna interpelle publiquement et très directement le nouveau président de la République française, mais aussi Mauricio Macri, le président argentin, Justin Trudeau, le premier ministre canadien, et Steffen Seibert, le responsable des relations publiques du gouvernement allemand. Et à notre avis, d’autres noms vont suivre…

    L’objectif ? Utiliser son énorme base de fans (Riri est suivie par plus de 74 millions de personnes sur Twitter) pour sensibiliser le plus grand nombre à l’initiative #FundEducation et faire pression sur des gouvernements pour qu’ils la soutiennent le plus vite possible. Derrière ce hashtag traduisible par #FinancerLeducation, un projet de la chanteuse : sa fondation s’est associée au Global Partnership for Education (GPE, Partenariat Mondial pour l’Education), qui opère dans 65 pays en développement pour aider les enfants à avoir accès à l’éducation. À ce titre, la Bad Gal est devenue Ambassadrice Mondiale du GPE et s’est rendue au Malawi en janvier dernier pour voir au plus près la réalité du terrain, et rencontrer des écoliers.

    La visite de Rihanna au Malawi (janvier 2017), par le GPE.

    Cette utilisation très pro-active des réseaux sociaux n’est pas sans évoquer deux autres exemples récents : quelques semaines avant l’élection présidentielle française, l’association ONE avait utilisé une méthode similaire sur des thématiques proches. Et ce n’est pas non plus la première fois que la chanteuse apostrophe un chef d’État français au sujet de l’éducation.

    L’année dernière, Rihanna avait interpellé François Hollande via Twitter, lui rappelant qu’elle lui avait personnellement envoyé une lettre lors de sa présence à New York pour l’assemblée annuelle des Nations-Unies. François Hollande en avait d’ailleurs accusé réception via un tweet. Dans un second message, le Président avait exposé sa lettre de réponse à Rihanna, dans laquelle il soulignait l’importance de l’engagement de la France dans le combat pour l’éducation dans les pays en guerre. En revanche, l’ancien locataire de l’Élysée n’a jamais répondu aux messages publics qui lui étaient adressés sur les réseaux sociaux au sujet d’Adama Traoré.

    Société Emmanuel Macron Rihanna

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter