Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Fatou Diome

    REPLAY : « Aux Urnes Citoyens! », le Gros Journal Spécial Vote

    Ce jeudi 20 avril, à trois jours du premier tour des élections Présidentielles, le Gros Journal a diffusé une émission spéciale qui réunit toutes les interventions de la saison ayant trait au vote.


    Le Gros Journal « Aux Urnes Citoyens ! », l… par legrosjournal

    AbdelKader : Cette année nous allons voter pour la première fois à l’élection présidentielle.

    Charlotte : C’est important car quelqu’un qui ne va pas voter ne pourra pas aller se plaindre s’il n’est pas content du résultat.

    Lilian Thuram : Et n’oubliez pas d’aller voter ! Et votez bien !

    Alain Touraine : D’abord il faut donner à une question aussi importante une réponse tranchée : c’est indispensable. Ce qu’il y a de magnifique dans l’élection, c’est que tout le monde vaut tout le monde. Un bulletin vaut un bulletin. Le bulletin du prix Nobel vaut le bulletin du chanteur des rues, du type qui chante dans les rues le soir : c’est magnifique.

    Fatou Diome : Moi on m’a dit « liberté-égalité-fraternité », et je dis “Même si l’égalité nous attend sur une étoile avec ma grand-mère, en route, on finira Inch Allah par l’atteindre” et j’y crois.

    Claire Chazal : On avait des indications et on ne le croyait pas. Et je me souviens qu’on avait pris l’antenne avec Patrick, c’était vers sept heures. Et on n’avait encore aucune certitude, progressivement ça se dessinait mais on ne le croyait pas. Là on a été pris de court, vraiment.

    Danielle Mérian : Quand les norvégiens ont connu un effroyable massacre de leurs jeunes comme nous, le premier ministre, qu’est-ce qu’il a dit ? Il a dit “Nous répondrons aux barbares par davantage de démocratie, par davantage de liberté”.

    Michel Denisot : Voter c’est gratuit, et ne pas voter ça peut coûter cher.

    Dany Boon : Évidemment je vote, et j’ai des idées sociales assez précises.

    Anne Nivat : Un Français, c’est quelqu’un qui vit en France.

    DJ Snake : Je pense que ça commence à arriver à leurs oreilles ce genre de polémique. Après je suis toujours en train de promouvoir le côté positif de chez nous. Le côté : “On est la France, c’est nous. Il n’y a pas de clan, on est tous ensemble. Que ce soit Mouloud, que ce soit Omar Sy, que ce soit Vincent Cassel. Peu importe, les jeunes, Nekfeu, ce que tu veux, nous on est la France.” Et on ne laissera pas les autres, les gens d’en face prendre le dessus.

    Jamel : J’ai le sentiment qu’on est moins divisés que ce qu’on veut bien nous vendre.

    Honorine : On changera pas hein ! On changera pas les politiques. Ben non !

    Mia : Le Swaggistan, d’où je viens, est un endroit magnifique…

    Yoro Diao : On s’est battus pour ça… On s’est battus pour ça… On s’est battus pour être Français.

    Assa Traoré : Que la France prenne ses responsabilités…

    Ary Abittan : On vivait tous ensemble à se charrier. Tout était permis. Il n’y avait aucun problème. Il fallait une seule chose, que ce soit drôle.

    Mouloud Achour : Moi je vous le dis franchement, je suis personne pour vous dire d’aller voter, de ne pas voter, de voter pour qui ou pour quoi, j’en ai rien à foutre, c’est pas mon rôle, je ne suis pas votre daron.

    Ouanissa (Eloquentia) : Tu ne souhaites pas voter, car tu ne te reconnais pas dans leurs programmes. Car tu ne t’identifies pas à ces hommes, et cette femme que je ne nommerai pas.

    Vincent Cassel :  Ça fait longtemps que je n’ai pas voté, je me dis que j’aimerais bien voter un jour pour quelqu’un pour qui j’ai envie de voter. j’ai toujours eu la sensation d’être obligé de voter contre quelqu’un.

    Le Gros Journal Abstention Politique

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter