Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Nike et son hijab

    Nike va lancer une ligne de hijabs pour les athlètes musulmanes

    (Mise à jour du 1er décembre 2017) : Depuis aujourd’hui, les athlètes voilées du monde entier pouvent porter sur leur tête le Nike Hijab Pro. La sortie était initialement prévue pour le printemps 2018.

    La dernière campagne de l’équipementier américain au Moyen-Orient fait beaucoup de bruit partout dans le monde. Dans son spot publicitaire, la marque américaine célèbre le sport féminin dans une partie du monde où il a longtemps été très compliqué d’allier haut niveau international et respect des traditions islamiques.

    Petit rappel étymologique : le hijab (littéralement le mot « voile » en arabe) est le nom générique donné au voile porté par une majorité de musulmanes dans le monde. Cet accessoire – associé à des valeurs de pudeur féminine dans le Coran – désigne le tissu qui recouvre les cheveux et le cou des musulmanes. En aucun cas le hijab ne couvre le visage de celles qui le portent.

    Longtemps interdit au sein des grandes compétitions sportives internationales, le voile islamique commence petit à petit à faire sa place.

    « Que vont-ils dire ? » : le slogan de cette campagne publicitaire pour le hijab sportif. 

    Jusqu’à récemment, la FIFA (Fédération Internationale de Football) interdisait formellement le port du voile lors des matches officiels de foot féminin. La décision de l’autoriser en mars 2014 avait provoqué un tollé, et de violentes réactions comme celles de la Fédération Française de Football ainsi que de la Ligue Professionnelle de Football avaient qualifié la décision de « grave erreur« . 

    NikeLa coach sportive égyptienne Manal Rostom est l’une des égéries Nike de ce hijab nouvelle génération. 

    S’il est autorisé par de grandes instances comme la FIFA ou le CIO (organisateur des Jeux Olympiques), au sein du sport, le voile islamique reste encore un sujet de débat qui questionne sur l’universalité du sport et son degré de tolérance face aux signes religieux. La FIBA ( Fédération Internationale de Basket-Ball), notamment, interdit le voile dans ses compétitions.

    Néanmoins, les exemples de sportives voilées qui s’illustrent dans les palmarès internationaux s’accumulent. Dernier exemple en date : l’escrimeuse américaine Ibtijah Muhammad, récemment médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. Derrière cette sportive célébrée par les Obama se dresse toute une génération d’athlètes internationaux qui veulent assumer leur foi tout en se mesurant à l’élite de leurs catégories respectives.

    Au-delà des questions idéologiques que soulève le port du voile dans le sport, le hijab pose un défi de taille : celui de… la tenue de forme et de la chaleur. Megan Saafeld, porte-parole de la marque américaine, a indiqué à ce titre que le Nike Pro Hijab avait été le fruit d’un long travail de consultation entre les athlètes et les équipes de la marque, qui ont tenté d’élaborer une pièce avec des tissus plus respirants.

    Amna Al HaddadC’est après une visite de l’haltérophile emiratie Amna Al Haddad au centre de recherche Nike en Oregon en 2016 que le processus a commencé. 

    Interrogée par le média saoudien Al Arabiya, la (très populaire) coach sportive égyptienne Manal Rostom explique avoir été choisie pour être l’un des visages de cette nouvelle campagne. « Le fait qu’une marque comme Nike vienne et dise que ces gens existent et qu’elle reconnaît les femmes voilées est quelque chose d’extrêmement important. Il ne s’agit pas seulement de faire un produit disponible pour les Musulmanes et les Arabes, mais aussi de donner une chance à ces femmes qui étaient en train d’abandonner l’idée de porter le voile pour participer aux compétitions. »

    Nike n’est pas la seule marque à s’intéresser à la garde-robe des musulmanes. L’an dernier, Dolce & Gabbana s’était illustrée sur ce terrain en proposant une ligne de voiles luxueux pour sa clientèle au Moyen-Orient, en soulevant aussi beaucoup d’interrogations sur la légitimité de cette gamme.

    Signalons également que, depuis quelque temps, Nike semble avoir entamé une démarche visant à inclure tous les publics. Au-delà des femmes voilées, la marque prévoit aussi une collection en hommage à la communauté LGBT du monde entier. La collection BeTruequi sortira en juin prochain (le mois de la fierté homosexuelle) portera ainsi les couleurs du drapeau arc-en-ciel. L’équipementier américain s’est aussi fait remarquer par son dernier spot publicitaire, qui met en avant l’idée d’égalité (notamment face à la présidence Donald Trump) portée par Lebron James, Serena Williams, ou encore Alicia Keys.

    Les Nike Hijab Pro (dont le prix est encore inconnu) seront disponibles à partir du printemps 2018.

    Sport Hijab Jeux Olympiques

    Commentaires
    Jalal Kahlioui
    Journaliste
    Voir tous ses billets

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter