Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Malca

    Le chanteur pop marocain Malca mixe cultures musulmanes et juives dans son morceau « Shalom »

    Malca nous avait éblouis en octobre dernier avec le clip du morceau « Casablanca Jungle« , qui montrait la jeunesse marocaine des grandes villes en wheeling sur des quads et des motos. Cette-fois, le jeune prodige de la pop change légèrement de registre : plus intimiste, le clip nous transporte dans une relation amoureuse – on le devine – assez compliquée.

    Le clip « Shalom » de Malca.

    Pendant des siècles, les cultures arabes, musulmanes, juives et amazigh ont cohabité dans la paix. Pourtant, au Maroc, de nombreux récits racontent l’histoire de passions amoureuses contrariées du fait d’origines différentes : c’est de cela dont parle Macla dans le morceau « Shalom ».

    De façon symbolique, c’est à Essaouira que le clip a été tourné : une ville où Islam et judaïsme ont été très liés durant des siècles. Le collectif TBMA, qui a réalisé le clip, a tenu à ce que les esthétiques juives et amazigh marocaines soient représentées dans leurs formes esthétiques, et force est de constater que oui… Elles s’accordent très bien.

    Image à la Une : Extrait du clip « Shalom » de Malca.

    Musique Malca Maroc

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter