Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les dinosaures se droguaient au LSD (et c’était légal)

    À l’heure où les débats sur la légalisation du cannabis font rage dans de nombreux pays, des chercheurs de l’Oregon ont découvert que de nombreux dinosaures consommaient des substances hallucinogènes. À partir d’herbe préservée dans de l’ambre vieille de 100 millions d’années, les scientifiques ont décelé des traces d’ergot, un champignon aux effets hallucinogènes. C’est à partir de ce produit que dérive le LSD.

    Les dinosaures herbivores – pour les connaisseurs, de l’ordre des sauropodes  -auraient été consommateurs d’un dérivé ce psychotrope aux effets assez mystérieux à l’époque. Il est donc probable que diplodocus et brachiosaures aient passé de longs après-midis remplis de visions et de convulsions. Si les espèces peuvent réagir différemment aux produits, des tests montrent quoi qu’il en soit que les animaux aussi sont impactés par la consommation de ce champignon.

    À noter que l’intérêt de cette découverte est aussi d’en apprendre plus sur le champignon et son évolution jusqu’à notre époque, et donc de mieux comprendre le développement de certaines plantes. En attendant, il va déjà falloir mettre à jour la bande-annonce du prochain Jurassic Park.

    Image : Tumblr.

    Sciences Dinosaure Drogue

    Commentaires
    Newsletter