Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE SON DU JOUR : PNL, « Onizuka »

    Aucune interview. Ademo et N.O.S. font pour l’instant partie de ces artistes qui n’ont pas besoin de se vendre pour être achetés. Si le mystère se renforce autour du groupe PNL au fur et à mesure des sorties d’albums, certains titres jouent un rôle d’indicateurs. Et si on en apprenait plus sur le groupe à travers un... manga ? D'autant plus que ce 5 avril, "Onizuka" a été certifié single de diamant, avec plus de 35 millions de ventes (équivalent streaming + digital).

    Certains rappeurs vouent un culte aux mangas, Dragon Ball Z en tête. PNL ne déroge pas à la règle. Lors de leur showcase au Yoyo, une vidéo les présentait à cheval sur un kinto-un, le fameux nuage magique de Goku. Le groupe fait aussi référence à Vegeta ou à la planète Namek dans « Oh La La » et « J’comprends pas« . Les raisons ? Des personnages qui se dépassent, qui prônent le respect et la droiture – tout en gardant une attitude très caillera.

    Comme pour leur musique, les rappeurs de PNL aiment aussi défricher de nouveaux terrains en matière de références. Les deux frères ont choisi de mettre en avant un manga moins célèbre que DBZ mais à l’univers tout aussi évocateur : GTO (Great Teacher Onizuka). Eikichi Onizuka en est le personnage principal. Ancien chef d’une bande de motards très respectée dans son quartier, il décide de se ranger et devient professeur d’une classe difficile. Solitaire, nonchalant et indocile, il n’a peur de personne et ne se laisse pas impressionner, mais il fera tout pour les gens qu’il respecte et qu’il a choisi d’aider (#QLF). Un grand frère intègre et droit qui a des valeurs et qui tente de les faire passer à ses élèves.

    L’instru du titre « Onizuka » a été produit par deux beatmakers, Dolor et BBP. Ce dernier a aussi produit trois autres titres sur Dans la Légende : « Je t’haine », « Bambina » et « Naha ». Dans cette même veine planante, le morceau raconte l’envie de rester solitaire, le besoin d’être solidaire avec ses proches et… la fierté d’avoir la même dégaine de rue qu’Onizuka.

    « QLF ne cherche pas d’alliés
    J’aimerais un gosse, mais à laquelle de ces putains le faire ? »
    « Pas peur d’aider un frère s’il y a heja
    La vie c’est chelou, solitaires, mais entre nous »

    « La street c’est fou, j’fais le tour de la ville Onizuka
    Comme Yakuza, comme GTO
    Il pleut des balles à la météo »

    « Moi quand j’m’habille, j’ai l’flow, Onizuka
    Le charme de la street, ouais gros, Onizuka
    La vie c’est chelou, solitaires, mais entre nous »

    Un morceau qui en dit long sur les valeurs morales de Nabil et Tarik et qui contribue, peut-être, à percer un peu plus le mystère PNL.

    Musique Dans la légende Onizuka

    Commentaires
    Charlotte Vautier
    Journaliste
    Voir tous ses billets
    Newsletter