Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Gayby

    À VOIR : « Gayby », le single pop et militant de Sam Vance-Law

    « Moi et ton père allons t’aimer… »

    En se servant des codes de la pop, le jeune chanteur canadien Sam Vance-Law nous propose un discours aussi joyeux que militant sur l’adoption homo-parentale dans son nouveau clip appelé « Gayby » – la contraction de Gay et Baby, aussi simple que ça.

    « Gayby » est le troisième extrait du premier album de Sam Vance-Law, Homotopia. 

    Troisième extrait de son premier album prévu pour le 2 mars prochain, le titre « Gayby » sonne comme une chanson tout droit sortie des années 50, menée par un rythme enjoué de basse et de batterie. Même ressenti sur le visuel : dans un enchainement de couleurs vives, Sam Vance-Law s’amuse à décliner une imagerie enfantine, avec des gosses jouant au métallophone ou mangeant des donuts.

    « Moi et ton père allons t’aimer (…), qu’importe ce que tu fais ou le chemin que tu prends. » chante le jeune Canadien, tout sourire dans son dernier clip.

    Derrière l’atmosphère pop (un peu trop) criarde, on découvre un texte fort et engagé dans lequel Sam Vance-Law, homosexuel assumé, développe le souhait d’un jeune papa gay d’adopter un enfant. Avec une écriture aussi simple que celle d’une comptine, l’artiste dévoile son militantisme et met sur la table un sujet qui a fait l’objet de longues discussions à travers le monde.

    Légale depuis mai 2013 en France, l’adoption homo-parentale est traitée ici par le chanteur comme une simple invitation au bonheur, loin des polémiques et des débats enflammés entre progressistes et conservateurs. Le premier album de Sam Vance-Law sortira le 2 mars prochain et s’appellera Homotopia. Un nom qu’il a entendu par hasard au cours d’une conversation à Berlin (où il réside depuis plusieurs années) et qui lui est apparu comme une évidence.

    Artiste prometteur, le Canadien ne sort pas totalement de nulle part : à cinq ans, il rejoint les rangs de la prestigieuse chorale du New College d’Oxford, avant de retourner au Canada pour ses études supérieures où il croisera la route d’artistes comme Mac DeMarco, qui l’inspirera dans son parcours. En attendant la sortie d’Homotopia, on peut écouter les deux autres extraits de l’album : « Prettyboy » et « I Think We Should Take It Fast« .

    À noter que l’expression « Gayby » est aussi utilisée dans le titre d’un documentaire australienGayby Babysorti en 2015 et qui traite de la jeunesse des jeunes enfants adoptés par des familles homo-parentales.

    Image à la Une : capture d’écran YouTube. 

    Musique Gayby Homotopia

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter