Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LE SON DU JOUR : Nicki Minaj tacle les rappeurs américains dans son morceau « Barbie Dreams »

    Après quatre années d’absence, Nicki Minaj vient de revenir avec Queen, son quatrième album studio. Un morceau en particulier nous a marqué : « Barbie Dreams ». Elle s’y moque ouvertement de rappeurs US. Drake, Eminem, Meek Mill, Future et même DJ Khaled : tout le monde en prend pour son grade, et c’est très drôle.

    Un hit qui, derrière ses allures de diss général, est aussi un hommage à un morceau de Notorious B.I.G. : Nicki reprend l’instru, la structure de refrain (et l’idée de nommer directement des artistes) du célèbre morceau « Dreams » de Biggy, sorti en 1994.

    « Dreams » de Notorious BIG.

    « Dreams of fucking an R&B bitch
    I’m just playing… I’m saying
    Dreams of fucking an R&B bitch
    I’m just playing… I’m saying »
    rappait Notorious B.I.G. sur son morceau « Dreams », en 1994.

    Et quand il s’agit de se moquer de ses confrères, le moins que l’on puisse dire est que Nicki sait s’y prendre. Qu’il s’agisse de 50 Cent, Young Thug, The Game, et même 6ix9ine (avec lequel elle vient de sortir un featuring) : personne n’est épargné par la Queen.

    « C’est hilarant de lire les réactions sur « Barbie Dreams«  », a déclaré la rappeuse dès la sortie de la chanson, relate le magazine Rolling Stone. « Tout le monde dit que « Barbie Dreams » est irrespectueux, et c’est pour ça que je l’aime [ce morceau] ». Nicki Minaj, toujours fidèle à elle-même.

    Elle se moque par exemple de la sensibilité de Drake en faisant une blague assez douteuse sur son habitude de pleurer, même dans les moments les plus intimes :

    « I don’t know if the pussy wet or if he cryin’ and shit » rappe Nicki à propos de Drake. À comprendre ici : « Je ne sais pas si c’est moi qui mouille ou si c’est lui qui pleure« . Pas besoin de vous faire une dessin…

    Son ex, Meek Mill, est décrit comme un vrai pot de colle qui continuerait de lui de lui envoyer des DM sur Instagram. Eminem, quant à lui, est prié de lui acheter la maison de ses rêves s’il veut avoir ses chances – elle l’avertit : hors de question qu’elle se trouve dans un parc de mobile homes… Une référence à l’enfance modeste de Slim Shady.

    « Used to fuck with Young Thug, I ain’t addressing this shit
    I caught him in my dressing rooms stealing dresses and shit »

    « Je couchais avec Young Thug, je n’en parlerai pas /
    Je l’ai surpris dans mon dressing en train de voler des robes et des trucs ». Allusion à une polémique autour du rappeur, qui déclare être à l’aise avec le fait de porter des robes et qui affirme que le genre n’existe pas… Ce qui lui a valu beaucoup de moqueries, dont celles de la rappeuse.

    Bref, Nicki Minaj met de côté sa facette pop et s’offre un retour aux sources côté rap. Reste à voir les réactions de ses confrères, qui sont restés plutôt discrets sur le sujet…

    Image à la une : DR 

    Musique Barbie Dreams Nicki Minaj

    Commentaires
    Newsletter