Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Jay Z

    Pour son entrée au Hall of Fame, Jay Z dédicace presque 100 rappeurs sur Twitter (et convoque Obama)

    En moins de 24 heures, Jay Z est devenu le premier rappeur à entrer au sein du Hall Of Fame, être félicité par Barack Obama et avoir cassé Twitter en remerciant presque tous les rappeur-se-s américain-e-s. Une journée normale.

    Jay Z est devenu hier, le jeudi 15 juin, le premier rappeur de l’histoire a faire son entrée au sein du Hall of Fame of Songwriters (le panthéon des paroliers américains). Cinquante années après la création de l’institution, Shawn Carter devient donc le premier représentant du Hip-hop à être officiellement adoubé pour ses talents d’écriture. Une reconnaissance infinie pour celui qui affirme n’avoir jamais eu besoin de stylo ni de papier pour composer ses textes : « Only rapper to rewrite history without a pen » (« Le seul rappeur à réécrire l’histoire sans avoir besoin de stylo ») (D.O.A).  

    Annoncée en février dernier, son entrée au sein du Hall of Fame s’est officiellement déroulée hier au cours d’une cérémonie à laquelle Jay Z n’a pu participer. Le père de famille était aux côtés de sa femme Beyoncé, tout proche d’accoucher de jumeaux. Pour autant, le rappeur ne s’est pas privé d’exprimer sa joie. D’ordinaire très discret sur les réseaux sociaux, l’artiste de 47 ans s’est lâché sur son compte Twitter pendant la nuit.

    Merci à tous les gens qui m’ont inspiré. Rakim, Big Daddy Kane, KRS-One, Chuck D (Public Enemy), Ice Cube, Jaz-O (son premier mentor dans le rap, en hommage auquel il a choisi son pseudo NDLR), Eminem, André 3000 (OutKast), Nas, Notorious B.I.G., 2Pac, J. Cole, Kendrick Lamar, Chance the Rapper, Jay Electronica… Attendez…

    Je vous jure que je ne suis pas bourré. Pusha T., Playboy Carti (« Magnolia » est incroyable), A$AP Rocky, Sean P, Mobb Deep, Kid Cudi, Tyler, the creator, Earl Sweatshirt, Snoop !! (j’ai failli foirer)

    Kanye West, Mac Miller, Lil Kim, E-40, Pimp C… Plus de 90 artistes ont ainsi été mentionnés par le rappeur, qui voulait donner une saveur collective à cette distinction personnelle.

    Dans une série de tweets compulsifs, nous évoquant celles de son compère Kanye West, Jay Z a remercié plus de 90 artistes Hip-hop. De ses plus grandes sources d’inspiration aux jeunes rookies du rap, Jigga a tenté de ne laisser personne de côté : à travers lui, c’est toute la scène Hip-hop qu’il voulait voir reconnue. Le tout ponctué (un fait rare !) d’onomatopées illustrant la joie et l’insouciance d’une légende habituellement stoïque.

    « Je vous jure que je ne suis pas bourré » – Jay Z, lors de sa salve effrénée sur Twitter, la nuit dernière.

    Dans l’un de ses tweets, Jay Z a ajouté un lien Dropbox dans lequel les fans ont pu télécharger une vidéo assez spéciale : les hommages personnels d’un jeune retraité nommé Barack Obama, devenu l’un des proches de l’artiste. Dans ce message, l’ancien président salue la carrière hors-norme de Jay Z, évoque leur amitié et les moments où le rappeur de Brooklyn l’avait inspiré alors qu’il n’était encore qu’un jeune sénateur de l’Illinois…

    Barack Obama en a profité pour saluer le talent et l’influence de Jay Z. 

    « J’aime à penser que Monsieur Carter et moi nous comprenons. Ceux qui nous auraient rencontrés plus jeunes n’auraient jamais pu imaginer que nous deviendrions ce que nous sommes aujourd’hui. » – Barack Obama

    « Dirty Off Your Shoulders », « My First Song » : autant de titres que Barack Obama a cité comme des références personnelles dans la discographie de Jay Z, avant d’ajouter avec humour que le rappeur partage avec lui le fait d’avoir « une femme beaucoup plus populaire que lui (sic)»...

    « Comme vous tous, je suis un fan (…) Je suis le seul président à avoir écouté du Jay Z dans le bureau ovale. Cela changera peut-être, mais je suis presque sûr que c’est encore vrai aujourd’hui » – Barack Obama.

    Photographie à la Une © Matt Rourke pour AP. 

    Musique Barack Obama Hall Of Fame

    Commentaires
    Jalal Kahlioui
    Journaliste
    Voir tous ses billets

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter