Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    On a interviewé la pâtissière qui a fait un gâteau d’anniversaire « JUL »

    Cet été, la page Facebook HL Cakes, spécialisée dans la confection de wedding cakes et birthday cakes, a posté une création pâtissière très particulière : un gâteau Jul. En quelques heures, la vidéo de ce gâteau a dépassé les deux millions de vues… Forcément, on a voulu en savoir un peu plus sur la personne qui l’avait créé.

    Clique : Peux-tu te présenter ?
    Hanane (HL Cakes) : Je m’appelle Hanane, j’ai 27 ans et je viens du 91. Je n’ai pas du tout suivi de CAP ou d’école de pâtisserie. Je suis une autodidacte, j’ai appris toute seule. J’ai toujours travaillé dans le domaine de l’aérien.

    Comment as-tu commencé la pâtisserie ?
    Je ne savais même pas comment faire un gâteau – ne serait-ce qu’au yaourt – et je ne connaissais rien au cake design. Il y a de cela trois ans, je suis tombée par hasard sur le programme télé Cake Boss : une sorte de télé-réalité montrant la vie du roi du gâteau de l’autre côté de l’Atlantique.

    Une compilation de la saison 8 de Cake Boss.

    En voyant ce que pouvait réaliser Buddy (le pâtissier star de l’émission, NDLR), comme créer une véritable œuvre d’art à partir d’une simple génoise, cela m’a subjuguée.

    Je me suis mise à me renseigner sur le cake design, le cake art, avec cet élément principal : la pâte à sucre, qui était à ce moment là très peu connue en France.

    Comment as-tu appris à faire des cakes ?
    J’ai passé des heures et des heures sur YouTube à regarder des tutos, à fouiner sur des blogs jusqu’à en devenir passionnée. Je me suis lancée avec mon premier gâteau, puis le deuxième, puis le wedding cake d’une amie… et me voilà aujourd’hui avec à peu près trois cents gâteaux à mon actif, sous le pseudonyme HL Cakes – HL sont mes initiales.

    Comment imagines-tu tes créations ? Quel est ton processus de création ?
    Pour la décoration de mes gâteaux, il y a des personnes qui ont déjà une idée précise de ce qu’elles veulent, donc je mets en forme leur souhait.

    Mais lorsqu’on me donne carte blanche, j’arrive à imaginer et visualiser en quelques minutes plusieurs gâteaux qui pourraient répondre aux attentes de la personne.

    Je propose de temps en temps des croquis pour mettre sur papier ce que j’imagine. Pour mes créations les plus simples, je passe en moyenne quatre heures entre la cuisson, le fourrage du gâteau et la décoration. Après, bien sûr, tout dépend du thème, de l’événement… Les wedding cakes prennent beaucoup plus de temps, et s’il y a une décoration assez technique, là les heures ne comptent plus. Ce qui compte, c’est uniquement le résultat.

    La photo de ton gâteau Jul compte aujourd’hui plus de 40 000 commentaires et près de 4 000 partages. Par rapport à tes autres créations, c’est assez incroyable… Quelle est l’histoire de ce gâteau ?
    Pour le gâteau Jul, franchement, je ne m’y attendais absolument pas. Une jolie jeune fille m’a contactée pour offrir un gâteau surprise. À la base, ce gâteau, je l’avais déjà fait il y a un an pour un anniversaire. J’avais eu une demande sur le thème « Jul » pour une demoiselle qui adore ses chansons. J’ai alors imaginé un gâteau girly, avec des petits détails rappelant le chanteur…

    Donc l’amie de Sarah m’a contactée et m’a demandée de reproduire le même gâteau, mais cette fois-ci pour l’anniversaire de ses copines Sarah et Chaima. Mais je ne les connais pas personnellement…

    Quelle est la recette de ce gâteau ?
    Pour la recette, c’est un molly cake au chocolat ou à la vanille et une crème au goût souhaité. Les goûts proposés sont Nutella, vanille, chocolat blanc, chocolat au lait, Oreo, fraise, framboise, passion, pistache, noix de coco, poire chocolat, caramel, speculoos, praliné…

    Je ne peux pas vous donner la recette exacte dont moi seule ai le secret, mais je n’utilise pas de gélatine et pas d’arômes artificiels.

    J’essaie vraiment d’utiliser de bons produits, pour que ce soit aussi bon que beau. C’est vraiment un défi pour moi, car en général les gâteaux en pâte à sucre n’ont pas très bonne réputation. On les trouve secs et sans goût, uniquement faits pour le plaisir des yeux… J’essaie donc de modifier cet a priori, et faire en sorte que la personne soit satisfaite du début à la fin. Je poste d’ailleurs les commentaires retours sur ma page…

    Savez-vous qui est Jul ?

    Bien sûr que je connais Jul. Qui ne connaît pas cette machine à tubes ? lol

    Tu t’attendais à autant de succès sur ce gâteau ?
    Je ne sais absolument pas comment ma publication a atteint six millions de personnes sur Facebook et deux millions de vues, et autant de partages et de commentaires… Cela reste un mystère, même pour moi. J’ai eu connaissance que la page Pure People a partagé ma photo sur son mur, mais c’était après le succès de la publication.

    Malgré tout cela, je n’ai pas eu plus de commandes.

    Je pense que ma meilleure pub depuis le début, c’est le bouche-à-oreille… Les personnes parlent de moi et me recommandent à leur entourage. C’est ce qui m’a permis de faire autant de créations.

    Quelle est la commande la plus improbable qu’on t’ait faite jusqu’à maintenant ?

    Pour le moment, je n’ai pas eu de demandes trop trop bizarres, mais plutôt marrantes, comme un gâteau en forme de grosses fesses, ou encore un gâteau où il fallait mettre une énorme poitrine de femme.

    Si une demande était trop trash, je ne pense pas que j’accepterais. Je préfère baser mes créations sur des baby showers, des anniversaires et des wedding cakes.

    Image à la une : la photo du gâteau « Jul » de l’anniversaire de Chaïma et Sarah, publiée par HL Cakes.

    Food Cake gateau

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter