Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LA NEWS DONT TOUT LE MONDE SE FOUT SAUF MOI : Les nichons de la honte, par Violente Viande

    Violente Viande est auteur. Son moyen d’expression c’est Instagram, mais aussi la BD. Aujourd’hui, en exclusivité pour Clique, il nous parle d’une news dont tout le monde se fout… Sauf lui.

    Je suis horrifié. Ou plutôt, mon Moi hétérosexuel frustré est horrifié. En fait non, c’est l’enfant que j’étais qui semble taper au fond de ma tête en disant « ça y est ! Elle est finie la jeunesse. Le monde change mon p’tit lapin ! ». Voilà, à peu de choses près, l’état de mon esprit après l’annonce de France Télévision concernant Fort Boyard : l’épreuve des cylindres va être supprimée.

    L’épreuve des cylindres ? C’est pas plutôt l’épreuve des gros seins ? NON. C’est l’épreuve des cylindres. Après, bon, ok, c’était à chaque fois des filles à poitrines volumineuses qui le faisaient. Mais est-ce que c’est leur faute à France 2 ? Encore non. C’était comme ça, c’était la vie.

    Et ça faisait déjà pas mal d’années que la chaîne subissait les attaques d’associations de femmes trouvant cette partie de l’émission assez sexiste. Une candidate qui se retrouvait à plat ventre à se glisser sur des cylindres sournois, et la caméra filmant ça de plein face, laissant voir un décolleté plongeant. Évidemment le défi était fait de telle sorte que, plus tu te faisais glisser lentement, plus tu avais de chances de ne pas tomber. C’était ça l’épreuve. Une femme qui n’avait d’autre choix que de montrer ses seins à la caméra parce que la position le voulait. Mais à partir de maintenant, c’est fini.

    France 2 a décidé de supprimer ce moment de Fort Boyard, non pas pour les raisons d’atteinte à la dignité du corps féminin, mais parce que la production veut « surtout renouveler le jeu » et que, le Fort étant ce qu’il est, lorsqu’on veut inventer une nouvelle épreuve, il faut en dégager une autre, faute de place et de cellules.

    Ce n’est d’ailleurs pas la première de ce genre que l’on voit disparaître. Il y a eu également « le fil d’Ariane » où des hommes plongés dans le noir devaient trouver à la bougie des indices sur le corps d’une femme tatouée et seins nus. Tu l’as donc compris, c’était mon tonton bourré et un peu lubrique qui s’occupait d’inventer les défis. Hélas tonton, il est fini le bon temps. Finis, tes défis où il faut aller chercher la clé à l’intérieur d’une collègue sans utiliser les mains. Tes idées à la con, tu les gardes pour tes sorties entre potes commerciaux quand vous allez à la frontière espagnole…

    Voilà, tout cela s’arrête. Ils vont faire quoi, les téléspectateurs, maintenant ? Non, parce que si l’on y réfléchit deux secondes, pour regarder Fort Boyard il fallait être devant sa télé le samedi soir en été entre 20h50 à 23h. Déjà tu peux exclure les gens qui vont à Lampeduza. Il fallait avoir la télé allumée le samedi soir en plein été, donc pour foutre les gosses devant et être tranquille pendant l’apéro. Ou regarder ça parce que tu sors pas, PARCE QUE T’ES TROP VIEUX. Il y a un certain public oui, celui qui a le whisky et le Coca à table tu vois, qui va se sentir un peu abattu de ne plus avoir deux minutes de seins neufs avant de retourner vers ceux qui sont à la maison. Ils y ont pensé à eux, chez France Télévision ? Hein ? Ingrats que vous êtes.

    Moi je suis déçu, voilà. Non pas pour les seins, non, j’ai NRJ 12 si je veux. Je suis déçu pour les téléspectateurs qui, sur le service public, subissent les idées de gens qui se disent :

     » – Les gars, avec tout ce qu’il se passe là, faudrait peut-être enlever la séquence des nichons dans Fort Boyard non ?
    – Bah elle marchait quand même bien… Déjà qu’on se tape des stars toutes pétées vu que personne veut venir…
    – Ouais je suis d’accord Didier, mais là tu sais c’est par rapport aux femmes et tout. Nicole t’en penses quoi toi ?
    – Oh moi je dis plus rien, j’en ai marre de gueuler !
    – Ah bravo ! Bel esprit Nicole ! Bon allez Didier, on va supprimer ça hein. Comme ça on se fera pas taper dessus par les assos.
    – Bah c’est déjà le cas un peu non ?
    – Oui bon beh ça va Nicole hein ! Moi je suis arrivé y’a pas longtemps et je dois me taper les conneries des autres…  »

    Hélas, à aucun moment, sur le service public encore une fois, personne ne se dira qu’on pourrait peut-être proposer autre chose aux gens qui ne sortent pas un samedi soir. Un truc qui les ferait un peu plus s’évader qu’un jeu de rôles dans un monument à La Rochelle. Je sais pas moi, des images d’autres pays, ou bien mettre Le Monde de Jamy en prime, vu tous les services qu’il a rendu à ma génération grâce à C’est Pas Sorcier… Eh non. Au lieu de ça, on supprime le seul intérêt de Fort Boyard après Passe Partout : voir gratos les boobs d’une ancienne miss France au profit d’une association pour des enfants dans le besoin. La news dont tout le monde se fout sauf moi cette semaine c’est ça : tous ces pauvres gosses malades à qui l’on enlève l’espoir, tout ça à cause de seins en plein écran deux minutes chaque samedi tous les étés. Heureusement, on verra toujours les muscles d’Olivier Minne. Bravo France 2, bel esprit.

    Texte : Violente Viande
    Image à la une : Photographie retouchée par Clique.

    Société cylindre épreuve

    Commentaires
    Newsletter