Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    FOLLOW FRIDAY : l’illustratrice Sanäa K est-elle de retour ?

    Ce vendredi, la rédaction vous conseille de suivre l’illustratrice Sanäa-K.

    Après avoir disparu d’Internet depuis juin 2017, la dessinatrice parisienne a fait son grand retour il y a quelques semaines sur Instagram, en expliquant les raisons de son absence par le biais de plusieurs illustrations. À travers six posts, Sanäa nous partage son histoire et se dévoile de façon très touchante.

    Part 3

    Une publication partagée par Sanaa K. (@sanaakblog) le

    Part 4

    Une publication partagée par Sanaa K. (@sanaakblog) le

    Depuis 2009, Sanäa – dont on ne sait quasiment rien, si ce n’est qu’elle vit en banlieue et qu’elle est géniale – partage ses dessins sur Internet. Au fur à mesure des années, elle a affiné un style bien à elle : couleurs douces, trait fin et précis, univers aux références ultra-actuelles… Elle compte aujourd’hui une communauté de 125 000 abonnés sur Instagram, pour lesquels ses illustrations sont devenues virales et incontournables.

    Publication WordPress de Sanäa K du 16 mars 2009 

    publication Instagram de Sanäa K du 2 janvier 2017

    Dans ses illustrations, la jeune fille varie entre OOTD (« outfit of the day », la tenue du jour), situations de la vie quotidienne, dessins féministes mais aussi engagés, n’hésitant pas à dessiner sur les affaires Adama Traoré (elle a été l’une des premières à ériger Assa Traoré en icône), Théo, Zyed et Bouna… ou encore sur la scolarisation des filles dans le monde et la situation en Syrie.

    « JUSTICE! ✊🏿✊🏻✊🏽✊🏼✊🏾
    #JusticePourThéo #JusticePourAdama #JusticePourZyedEtBouna #JusticePourTous »

    « To My Sisters And Brothers In Humanity. #WithAllMyHeart »

    « WHEN YOU EDUCATE A GIRL, YOU EDUCATE A NATION. »

    Sanäa met aussi en scène un personnage récurrent, dont on imagine qu’il est très inspiré d’elle ; on imagine son quotidien qui, au vu de ses récents posts, ne semble pas toujours joyeux… L’illustratrice dessine la vie simple d’une jeune femme de banlieue : allez-retours à l’école, au grec, à l’épicier du coin… Elle dépeint son ennui, ses envies, ses soirées télés entre copines, bref, un quotidien normal dans lequel nombre de personnes peuvent se projeter, et qui se révèle moins simple que ses superbes illustrations ne laissent penser.

    On adore surtout la justesse avec laquelle elle dessine toutes ces situations avec des personnages que l’on finit par connaître, et qui en deviennent attachants…

    Tout notre soutien à Sanäa K : répare bien ton coeur et reviens-nous vite!

    Vous pouvez suivre Sanäa sur WordPress, Instagram, Twitter et Facebook.

    Image à la une : capture d’écran d’une illustration de Sanäa K

    Arts Assa Traoré Follow Friday

    Commentaires
    Kahina Agoudjil
    Voir tous ses billets
    Newsletter