Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Follow Friday : des décennies de Hip-hop en photos

    A l’occasion de la sortie de leur anthologie photo du mouvement Hip-hop, nous vous partageons notre coup de cœur de la semaine : le compte Instagram Contact High Project.

    Le concept est simple : de 50 Cent à RUN DMC en passant par Nina Simone et Biggie, le Contact High Project retranscrit plusieurs décennies de culture à travers l’objectif de photographes de renom. Derrière chacune de ces images, qu’elles soient cultes ou méconnues du grand public, se cache un moment de l’histoire du Hip-hop. Le compte répertorie plus de deux mille publications ; autant de pépites qui racontent – autrement – les artistes qui ont marqué cette culture.

    « Un regard intérieur sur le travail des photographes Hip-hop, raconté à travers leurs journaux les plus intimes : leurs planches contact. » – Contact High Project

    Un livre, dont la sortie est prévue à l’automne 2018, est déjà disponible en précommande ici. L’ouvrage invite le lecteur à un voyage chronologique de la old school du Hip-hop au « Hip-hop alternatif » contemporain en cent photos d’exception.

     » Le compagnon ultime pour les passionnés de musique et de photographie, Contact High est l’histoire définitive des débuts du hip-hop, célébrant les artistes qui ont façonné les pochettes d’album emblématiques, les t-shirts et les affiches que les fans de hip-hop apprécient aujourd’hui. » – Contact High Project

    Sur la chaine YouTube du Contact High Project, vous pourrez également découvrir les récits de photographes de toutes nationalités, qui racontent les coulisses de certaines séances. On apprécie celle d’Esther Anderson qui photographiait Bob Marley à ses débuts, ou encore l’histoire d’Eve Arnold, la photographe qui a suivi Malcolm X pendant un an.

    Photo : Notorious B.I.G. par Barron Claiborne.

    Photo : Nina Simone par David Redfern.

    Photo : Bob Marley par Allan Ballard.

    Photo : 50 Cent par Armen.

    Contact High Project raconte avec justesse et simplicité la poésie qui se cache derrière certaines images. Un hommage aux artistes de la sphère Hip-hop, qu’ils soient face ou derrière l’objectif.

    Image à la une : le Wu-Tang par Eddie Otchere – Contact High Project

     

    Photographie Contact High Project Follow Friday

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter