Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    EXCLU CLIQUE DIMANCHE : Barbet Schroeder révèle où avait disparu Maître Vergès pendant huit ans

    Mais où était Jacques Vergès entre 1970 et 1978 ? En exclusivité chez Clique Dimanche, le réalisateur Barbet Schroeder lève le voile sur un mystère français vieux de quarante ans.

    Disparu le 15 août 2013, Jacques Vergès était l’un des avocats les plus respectés (et controversés) de France. Il s’est notamment fait remarquer par son engagement politique fort et le choix singulier de ses clients : l’officier SS Klaus Barbie, le terroriste Carlos ou encore le dirigeant serbe Slobodan Milosevic avaient sollicité les services de celui auquel le réalisateur Barbet Schroeder a consacré le documentaire L’avocat de la terreur (2007).

    Quatre ans après sa disparition, le mythe Jacques Vergès suscite toujours autant d’interêt. Un épisode en particulier de la vie de l’avocat inspire de nombreuses spéculations depuis plus de quarante ans : entre 1970 et 1978, Jacques Vergès disparaît de la circulation sans laisser de trace… Vingt-cinq ans après avoir prêté serment, l’avocat quitte la France et ne donne aucune nouvelle, alors que des appels à témoins sont lancés.

    Dans une interview accordée au Point en mars 2013 (moins de six mois avant sa mort), Jacques Vergès était encore resté très évasif sur ces huit années passées loin de la lumière des palais de justice : ‘Un soir de mars, ma porte s’est ouverte et le vent m’a soufflé : Pars ! , et je suis parti pour des aventures qui ont duré neuf ans. […] J’étais un peu partout. Parti vivre de grandes aventures qui se sont soldées en désastre. Nombre de mes amis sont morts, et, pour les survivants, un pacte de silence me lie à eux.’

    Invité de Clique Dimanche le 3 décembre 2017, Barbet Schroeder a levé le voile sur les activités de Jacques Vergès au cours de cette période. Interrogé par Mouloud Achour, le réalisateur a fait la lumière sur cette période et révèle que l’avocat avait épousé la cause palestinienne aux côtés du militant radical Wadie Haddad :

    « Il était avec Wadie Haddad, avec les Palestiniens les plus sanguinaires et les plus intelligents. Et le jour où Wadie Haddad est mort, deux jours après il était de retour à Paris (…) Il est sorti de son rôle d’avocat et il est devenu carrément militant. » – Barbet Schroeder, sur Jacques Vergès – 3/12/2017.

    Rendez-vous ici pour revoir l’émission Clique Dimanche avec Barbet Schroeder.

    Clique Dimanche Barbet Schroder Maître Vergès

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter