Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    phoenixtiamo

    EN ÉCOUTE : Sur « Ti Amo », Phoenix nous fait vivre l’amour à l’italienne

    Dans une récente interview accordée au New York Times, les quatre membres de Phoenix disaient s’être inspirés des étés italiens pour planter le décor de leur nouveau disque. « Ti Amo », le deuxième extrait de cet album éponyme, à paraître le 9 juin, est sorti ce vendredi :

    phoenix nouvel album
    Thomas Mars, Christian Mazzalai, Laurent Brancowitz and Deck D’Arcy du groupe Phoenix – photographie via PressHereNow.

    Le titre s’en prend joyeusement au thème de la déception amoureuse – plus précisément à « la tragédie de l’amour et du désir non-réciproques« , selon les mots du groupe.

    « Je me tiendrai près du jukebox/ Champagne ou Prosecco ? s’exclame Thomas Mars, la voix du groupe Phoenix, dans « Ti Amo ». Je jouais des classiques des Buzzcocks/ Battiato et Lucio ».

    Franco Battiato et Lucio Battisti, chanteurs à texte, sont deux immenses figures de l’amour à l’italienne.


    « Eppur mi son scordato di te » de Lucio Battisti.

    Le reste est (euphémisme !) un peu moins romantique. Il ravive le cliché du « latin lover » éconduit qui n’admet pas l’échec.

    « Open up your legs ! » (« Ouvre donc tes jambes ! ») poursuit Thomas Mars. Avant d’affirmer « Je te dirai ‘I Love You’ jusqu’à ce que l’on s’entende bien ». Et d’implorer, encore : « Ne me dis pas non ! Ne me dis pas non ! Ne me dis pas non ! ».

    Au-delà de Battisti, le groupe Phoenix a-t-il trop écouté (avec raison !) « Ma quale idea », en écoute ci-dessous ? 

    Dans ce morceau légendaire sorti en 1981, grand récit d’une passion unilatérale, le chanteur italien Pino d’Angio’ incarne avec beaucoup d’humour (comme Mathieu Chedid, des années plus tard, dans « Machistador ») un personnage macho, absolument ridicule en discothèque, qui ne comprend pas que son charme et son sens du rythme puissent laisser sa proie de marbre.

    « Je l’ai regardée, elle m’a regardée, et je me suis déchaîné. Oh Yeah ! » : « Ma quale idea », porté par un storytelling redoutable et la voix grave de Pino, est considéré comme l’un des meilleurs produits du disco-rap en Italie et fait écho, 36 ans plus tard, au ton employé par Phoenix.

    Cela dit, au-delà des inspirations transalpines, on retrouve dans les paroles de « Ti Amo » une exploration du tandem « attraction/répulsion » chère à Phoenix. Elle été déjà présente, entre autres, sur « Rally » (2008). Réécoutez-le ci-dessous :


    « Rally » de Phoenix, extrait de l’album It’s Never Been Like That (2008).

    Musique New Phoenix

    Commentaires

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter