Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Emma Watson

    Emma Watson dissimule 100 livres féministes dans Paris en ce moment même

    Venue à Paris pour promouvoir le film The Circle, l’actrice Emma Watson en a profité pour organiser une chasse au trésor. Le butin en question ? Un roman de Margaret Atwood publié en 1985, La Servante écarlate. Cent exemplaires accompagnés d’un petit mot de l’actrice – rédigé en français, s’il vous plaît- sont en ce moment-même en train d’être cachés dans toute la capitale. La tâche n’est pas aisée, c’est pour cela qu’Emma Watson s’est faite aider par l’organisation The Book Fairies spécialisée dans la redistribution de livres dans les espaces publics.

    Emma

    L’un des exemplaires de « La Servante écarlate » devant le musée du Louvre.

    L’actrice, qui prend son rôle d’ambassadrice des Nations Unies pour le droit des femmes très à cœur, ne manque pas une occasion de transmettre les valeurs féministes auxquelles elle croit. Début 2016, elle a ouvert un club de lecture en ligne baptisé « Our Shared Shelf » (« notre étagère commune » en français) destiné à échanger à propos d’ouvrages traitant de la condition des femmes. Celui que les membres ont récemment mis en avant est justement La Servante écarlate.

    Ce roman de science-fiction emporte le lecteur dans une Amérique post-apocalyptique où la religion domine la politique et dans laquelle les femmes n’ont d’autres droits – et choix – que d’être bonne, épouse ou génitrice. On distingue ces dernières par leurs longues capes rouges, d’où le nom de « servantes écarlates ». June, l’héroïne du roman, fait partie de la caste des génitrices et ne peut pas se résigner à vivre de cette façon.

    La lettre manuscrite

    La lettre manuscrite rédigée par Emma Watson et glissée dans tous les exemplaires du roman.

    Une adaptation récente du roman a connu un grand succès sur la plateforme de streaming Hulu. Une deuxième saison sort le 27 juin sur la chaîne OCS, la bande-annonce est à découvrir ci-dessous :

    Ce n’est pas la première fois qu’Emma Watson participe à une chasse aux livres. Elle avait organisé un évènement similaire à New York lors de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Cette fois, on sait déjà que certains volumes de La Servante écarlate sont quelque part au pied de la tour Eiffel, au Square Marigny, sur les quais de seine, dans les environs du musée du Louvre, sur les Champs Elysées et autour de la fontaine des Innocents. N’attendez pas, si vous êtes dans les parages : foncez.

    Photographie à la Une : Emma Watson en novembre 2016 dans le métro londonien.

    Arts Emma Watson La Servante écarlate

    Commentaires
    Charlotte Vautier
    Journaliste
    Voir tous ses billets

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter