Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    CLIQUE EXCLU : A-WA, « Habib Galbi » (ACID ARAB REMIX)

    Depuis leur premier clip, on avait, gravée dans la rétine, une image incroyable. On se souvenait d’elles comme d’un rêve : trois filles, éclatantes sous leurs voiles fuchsias, qui semblaient défier le désert.

    awa

    Mais ce jour-là, elles ne portaient ni robes folkloriques de toutes les couleurs, ni couronnes de fleurs. C’est bête, on se doutait bien que dans la vie de tous les jours Tair, Liron et Tagel Haim, qui forment le groupe israélien A-WA, préféraient certainement les baskets. Mais en les rencontrant, on n’a pas pu s’empêcher de penser (tout haut) qu’on aurait rêvé de les voir comme ça. « Oui, ça a beaucoup marqué les gens » ont-elles ri. « Mais là, on a opté pour le confort ».

    Elles sont belles, les soeurs Haim, avec ou sans fleurs dans leurs cheveux ébène. Et sympathiques : une plaisanterie, quelques mots en français, trois larges sourires font très vite oublier qu’il y a cinq minutes encore, on ne les connaissait pas.

    Mardi 13 octobre, à Paris, je les ai rejointes dans un petit restaurant kurde du Xe arrondissement. Nous partageons un thé avec Acid Arab. Hervé et Guido, les têtes d’affiche du groupe, sont comme à leur habitude : calmes, accueillants, rieurs. Autour de la petite table, sur le canapé d’angle rouge, il y a aussi Pierre-Yves Casanova et Nicolas Borne. Ils sont la face cachée mais indispensable de la formation, que le claviériste Kenzi Bourras, absent ce jour-là, vient souvent compléter.

    acidarab

    Guido et Hervé d’Acid Arab – Photographie © Flavien Prioreau

    A-WA et Acid Arab se sont rencontrés en Israël, en avril dernier. « On a fait une Boiler Room a Tel Aviv », se souvient Guido. À cette Boiler Room, il y avait aussi les Israéliens de Fortuna Records, que tous citent comme une référence : « Ils ont créé une gigantesque discothèque et un label, ouverts sur tous le styles, les nationalités » explique-t-il. Il voit leur initiative comme un reflet d’un Israël « progressiste, qui milite pour la paix et le partage, qu’on découvre en ce moment-via les manifs qu’il y a à Tel Aviv ».

    Ce soir-là, pourtant, les membres d’Acid Arab, fascinés par les trio de soeurs d’origine yéménite qui revisitent les chants de leur grand-mère, n’ont eu d’yeux que pour A-WA : « Quand on les a entendues chanter, toutes les trois, on était sur le cul !« . C’est ainsi qu’au détour d’un set, l’idée d’une collaboration a fait son chemin. Les deux groupes partagent une même envie, qu’ils déclinent chacun à leur façon : faire vivre, autrement, l’héritage musical du monde arabe. Désormais, c’est aussi un morceau et son clip qu’ils ont en commun : le remix d’« Habib Galbi », que nous diffusons aujourd’hui sur Clique.

    L’EP d’A-WA est disponible en pré-commande ici. Sortie officielle le 6 novembre.

    Les prochaines dates d’Acid Arab : 31-10-15 : MILAN (IT) – Buka // LIVE 11-11-15 : PARIS – Le Petit Bain :: A-Wa Release Party // DJ SET COMPLET 13-11-15 : ROTTERDAM (NL) – Bar // DJ SET 14-11-15 : BORDEAUX – Le Bootleg // DJ SET 26-11-15 : PARIS – Le Trabendo / 25 ans Courier International // DJ SET 27-11-15 : NEUCHATEL (CH) – La Supérette – Case à Chocs // LIVE 28-11-15 : ISTANBUL (TU) – Babylon // LIVE 18-12-15 : NOISIEL – La Ferme du Buisson // DJ SET

    Les prochaines dates d’A-WA :  10/11/2015: Le Club – Rodez (12) 11/11/2015 : Petit Bain – Paris (75) – Release Party (SOLD OUT) 12/11/2015: La Source – Fontaine (38) 13/11/2015: Les Créatives – Genève (Suisse) 27/02/2016 : Mairie de Gap – Gap (05)Du 2 au 5 août 2016 : Festival Esperanzha – Namur ( Belgique).

    Musique A-WA Acid Arab

    Commentaires
    Laura Aronica
    Rédactrice en chef adjointe
    Voir tous ses billets

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Newsletter