Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    ÉVÈNEMENT : AKIRA, chef d’oeuvre ultime de la japanimation, sera diffusé ce dimanche sur CLIQUE TV

    Dimanche soir à 21h, la chaîne Clique TV diffuse AKIRA, le film d’animation adapté du manga légendaire de Katsuhiro Otomo, dans une nouvelle version améliorée et fidèle à l’œuvre originale. On vous explique pourquoi c’est un événement.

    Avant même Dragon BallAKIRA est souvent crédité comme étant l’œuvre qui a fait découvrir (et crédibiliser) le manga en Occident. Plus de trente ans après sa sortie, nous sommes très fiers que le premier long métrage diffusé sur Clique TV soit ce film : son récit futuriste se déroule en… 2019, une époque qui nous avait toujours paru étrangement lointaine.

    Surtout, AKIRA est un chef d’œuvre cinématographique, qui exerce une influence majeure sur la culture contemporaine. Voici quelques clés pour mesurer son impact, et se mettre en condition avant de le (re)voir sur Clique TV.

    En août 2018, l’artiste le plus influent des quinze dernières années a tweeté une déclaration d’amour à l’œuvre de Katsuhiro Otomo, en ajoutant que tout ce qu’il avait fait jusqu’à présent lui avait été inspiré par ce manga. Oui, au-delà du clip de « Stronger », Kanye West assume être un fils de Neo-Tokyo. Une belle illustration de l’aura d’AKIRA…

    « Chaque concert sur lequel j’ai travaillé, chaque clip, pas seulement Stronger, chaque produit… même quand j’étais à l’hôpital, je me disais : ‘oh merde c’est comme Akira’ « 

    « Ce n’est pas seulement la plus grande production d’animation de l’histoire, le thème abordé est tellement pertinent par rapport à l’état actuel du monde »

    La fabuleuse masterclass d’Otomo au FIBD d’Angoulême.

    Quel meilleur moyen pour découvrir AKIRA que d’écouter directement son créateur/réalisateur Katsuhiro Otomo ? En 2016, l’auteur a donné une conférence événement à l’occasion du Festival International de la Bande-Dessinée à Angoulême. Près de deux heures (en français !) dans lesquelles il explique comment il a créé cette œuvre, d’où viennent les noms de Tetsuo et Kaneda, ses influences en termes d’histoire et de design (notamment sur un véhicule qu’on a tous rêvé de piloter) et comment le succès du film l’a dépassé. Une exposition hommage accompagnait cette conférence ; si vous l’avez ratée, vous pouvez vous rattraper avec cet art book.

    Et aujourd’hui ? Si notre monde de 2019 semble à première vue loin de celui de Neo-Tokyo, il est intéressant de voir dans quels domaines AKIRA était visionnaire : les villes sont de plus en plus tentaculaires, les collusions entre l’armée et le gouvernement se multiplient, nous sommes proches d’une apocalypse nucléaire, des gangs de clowns arpentent les rues et la consommation de drogues dures a augmenté chez les jeunes (en France, en 2017, presque 4 % des jeunes de 17 ans ont expérimenté la MDMA/ecstasy). En revanche, à la place des motos futuristes, on se retrouve avec des trottinettes électriques

    Plus sérieusement, c’est aussi via son esthétique que le film AKIRA a explosé les conventions et révolutionné le cinéma : son animation ultra-détaillée, sa violence viscérale et son univers de science-fiction ont jeté les fondations d’une animation pour adultes mainstream, quasi inenvisageable auparavant.

    En 2018, la chaîne YouTube SuperEyePatch Wolf a réalisé l’indispensable « The Impact of Akira », une vidéo-docu d’une vingtaine de minutes qui résume avec brio le séisme causé par ce film. Pour les francophones, nos confrères de Rockyrama viennent de publier un hors-série de 190 pages entièrement dédié à AKIRA. Une lecture éclairée et pointue, à une époque où l’œuvre connait un second souffle : des allusions à AKIRA infusent les productions les plus populaires, qu’il s’agisse de séries télévisées comme Stranger Things, de films de Steven Spielberg, d’interviews de rappeurs (hum hum) ou de marques de streetwear cultes (voire même de projets jamais sortis).

    LE MANGA

    Si vous désirez vous (re)plonger aux sources d’AKIRA et/ou noter les points de divergence entre la bande dessinée et son adaptation cinéma, Glénat publie une nouvelle version du manga en Édition Originale, supervisée par l’auteur lui-même. La BD a été re-traduite et préserve le noir et blanc, le sens de lecture et la couverture de la version japonaise. La réédition en six tomes est en cours de parution, et vient de recevoir le Prix Daruma du Patrimoine. Le tome 5 devrait sortir le 20 mars ; le tome final, le 15 mai.

    En effet, lors de sa sortie initiale en Europe et aux États-Unis, la bande dessinée AKIRA était proposée dans une version que les éditeurs locaux avaient adaptée au public occidental.

    A cette époque où le format du manga était inconnu, le sens de lecture de l’œuvre avait été inversé, et le noir et blanc remplacé par de la couleur.

    C’est le légendaire coloriste américain Steve Oliff (multi-récompensé pour son travail sur les comics Spawn et Legends of The Dark Knight) qui avait été choisi par Otomo pour cette tâche précise. Il raconte dans une vidéo passionnante les étapes de création de la version occidentale d’AKIRA, qui était publiée aux Etats-Unis chez… Marvel Comics.

    Et si vous ne pouvez pas vous procurer ces versions, on vous recommande de vous pencher sur Bartkira, un projet délirant. Des fans trouvaient que les sales gosses d’Akira avaient un côté Bart Simpson. Avec une communauté d’illustrateurs, ils ont donc entrepris de redessiner TOUT le manga en remplaçant Neo-Tokyo et ses bikers par Springfield et ses écoliers. Les six volumes sont lisibles gratuitement ici.

    LA BANDE-SON DU FILM

    La place qu’occupe le film AKIRA dans les esprits n’est pas qu’une question d’images. Nombreux sont les fans qui ont encore en tête la bande originale singulière créée par le collectif Geinoh Yamashirogumi. Peu savent en revanche qu’elle a été composée et enregistrée avant même que le film entre en production, si bien que les scénaristes ont imaginé la structure du long-métrage autour de sa musique. La bande originale est ressortie en vinyle il y a deux ans.

    Et si vous êtes fan de remix : le beatmaker Bwana a réalisé un EP de musique electro entièrement basé sur des samples de la bande originale du film. Vous pouvez télécharger le projet ou l’écouter sur YouTube et SoundCloud.

    Et si vous n’en avez pas assez, on a une info pour vous : Otomo a annoncé qu’il travaillerait actuellement sur une nouvelle série

    AKIRA sera diffusé dimanche 10 mars à 21h sur Clique TV, et mardi 12 mars à 22h dans une nouvelle version améliorée et fidèle à l’œuvre originale. Clique TV est disponible sur Orange (chaîne 149), Free (chaîne 82), dans les offres Canal+ (chaîne 170) et sur myCANAL.

    Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien.

    Clique TV Akira Katsuhiro Otomo

    Commentaires
    Newsletter